un objectif par jour pour être heureux

Quelle est cette astuce qui me rend heureux tous les jours ?

Cela fait quatre mois que j’ai décidé d’être libre et heureux. Je teste différentes moyens. Et en ce moment, j’utilise une astuce qui me rend heureux tous les jours un peu plus. Alors, je l’applique avec assiduité.
En plus d’être une méthode qui marche, elle se renforce et semble intarissable. Je m’étonne de la satisfaction qu’elle me procure.

Dans le fond, c’est très simple. Je vous la livre ici, cette astuce qui me rend heureux, et vous explique en quoi elle me met de bonne humeur et me donne à la fois l’énergie, pour l’accomplir, et pour le reste de la journée. Cela m’enthousiasme, je retrouve les bouffées de joie de mon enfance. C’est galvanisant.

Voilà :

Chaque matin, j’accomplis ma mission de la journée, avant 11h.

Facile non ?

Pourquoi cela me rend-il heureux ?

Simplement parce qu’à 11h. Je peux me dire : ma journée est déjà bien remplie. Quoiqu’il puisse arriver, c’est fait. Plus besoin de penser à cette tâche. A craindre de ne pas avoir le temps, à l’étaler, à risquer de se faire déranger… et de ne pas l’avoir faite le soir.

Et si on l’applique tous les jours, le résultat est d’autant plus satisfaisant que l’on a accompli 5 (voire 7 !) tâches importantes dans la semaine.

Pourquoi une seule tâche importante par jour ?

En ne fixant qu’un seul but, l’esprit est focalisé sur l’objectif. C’est très différent si l’on a deux choses importantes à faire. L’inconscient, en tâche de fond, travaille sur autre chose et on risque de se laisser distraire.

Par exemple :
Si je prévois deux plages de travail denses dans la journée, une de 2 heures le matin et et une autre l’après-midi, la première tâche risque de déborder sur la deuxième. C’est un impact négatif. Avec une seule tâche sur laquelle se concentrer, la motivation reste positive car le bénéfice est une libération, pas un risque. Ce moteur est beaucoup plus puissant. J’ai plus de chance de finaliser et de mieux accomplir cette tâche.

Un tâche importante, ou que l’on aurait tendance à repousser

Il est absolument nécessaire que ce soit une tâche importante ou que vous redoutez. Ce peut-être un coup de téléphone compliqué ou à gros enjeu, un mail, une synthèse, une analyse qui va structurer un rapport, une planification d’un gros projet… Si c’est facile, c’est déjà quelque chose qui ne vous demande pas d’effort. Et si les conséquences sont négligeables, la satisfaction ne sera pas au rendez-vous.

Pourquoi le matin ?

Dans mon cas, l’esprit est plus disponible. Ensuite, c’est devenu un rituel, je n’ai plus besoin de me motiver pour la faire (même si je me réjouis en m’imaginant avoir accompli mon objectif). Pas de place pour la procrastination.

Bien sûr, il ne s’agit pas de rien faire ensuite. Quoique. Tout dépend de son activité.

En étant libéré, vous pouvez vous consacrez à des choses que vous aimez faire. D’ailleurs, plus vous les aimez, plus elles renforceront votre motivation.

Enfin, pour faciliter la réalisation de cette tâche important, je me visualise l’ayant terminée.

“Le meilleur moyen de se préparer à atteindre un objectif, c’est de s’imaginer qu’on l’a déjà atteint.” Dominique Glocheux

Le déjeuner, l’après midi

A 11h, je suis libéré de cette tâche. Cette tâche qui me semblait compliquée, que je ne maîtrisais pas, que je redoutais. A 11h, je peux me consacrer à ce qui donne le plus de plaisir ou à des tâches que je maîtrise complètement que je peux réaliser en mode “pilote automatique ». Si vous avez des personnes à rencontrer, ou à manager, ou si vous avez besoin de créativité, votre bonne humeur naîtra du sentiment d’avoir déjà réussi votre journée, quoi qu’il advienne. C’est acquis.

Par exemple :
Sur un chantier, il vaut mieux programmer en premier la pose d’une pièce que toute l’équipe redoute parce l’enjeu est important et l’opération demande beaucoup d’attention, de coordination.

Le lundi, je programme mes grosses tâches de la semaine

Je programme dans mon agenda pour la semaine les choses importantes que je dois faire par jour le matin. Si cela me demande beaucoup de temps (plus de 4h), je les divise en 2 tâches d’importance égale. Tout au moins dans ma tête.

J’adapte également l’heure à laquelle je commence. Je me lève alors plutôt, avec la promesse de cet objectif réalisé et la joie que cela va apporter.

Effet collatéral : se donner des délais courts.

Le découpage de nos objectifs avec le but de les finir avant 11h oblige à une certaine efficacité. Et celle-ci est aussi source de joie. A force de faire des choses sans me poser de question existentielle, j’ai tendance à augmenter ma concentration et ma productivité.

Je viens de finir cet article

Il est midi, ma journée commence. L’esprit libre et heureux.

Pour aller plus loin, voici d’autres astuces pour être libre et heureux [cliquez ici]

N’hésitez pas à laisser votre témoignage en commentaire.
Et si cet article vous a plus, vous pouvez le partagez !
Photo by Brooke Cagle on Unsplash

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 réflexions au sujet de “Quelle est cette astuce qui me rend heureux tous les jours ?”

  1. Bonne initiative, c’est vrai que je me programme généralement 1 ou 2 taches importantes par jour, mais je ne me donne pas de deadline, du coup j’ai tendance à traîner pour les faire… Je vais essayer ta méthode du coup, merci 🙂

    Répondre
  2. Hello Geoffrey !
    J’adore l’astuce, mais ce doit être parce que je suis du matin 😉

    Elle s’applique ceci dit à potentiellement tout le monde, car elle utilise le principe de parkinson.
    Au delà de ça, j’aime la logique “d’avaler la grenouille” des le matin pour avoir l’esprit libre par la suite 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Vous êtes libre de recevoir : "Vivre libre et heureux, ce qu'on ne nous apprend pas à l'école."